PAROLES DE POILUS

    En bref  

Titre du livre : Paroles de poilus
Auteur : -----------------------
Genre : recueil de lettres
Date de publication : 1998
Nombre de pages : 179
On a aimé :1 23
 

Commentaire n°1

par Dargent Damien

Venez parler de ce livre dans le forum !Ecrire dans le forum

Nous écrire à propos de ce commentaireEcrire par mail

    Je vais vous présenter un rapide commentaire de lecture de l’œuvre de « Poilus » intitulée Parole de Poilus. Il faut l’avouer, l’histoire n’est pas captivante, ni compliquée d’ailleurs. En bref, ce sont des Poilus durant la « Grande Guerre (c’est de cette façon qu’on la désigne !) » qui racontent leur vie : en résumé  tuer son voisin et son prochain. L’histoire est structurée en saisons et est parfois émouvante et très réaliste, car il s’agit de Poilus Allemands et Français, comme le rapporte la Lettre de Marcel Soutif : « Nous sommes dans l’Aube. L’Aube des mauvais jours. Il neige. Il fait froid. Triste retour de permission. Les permissions, ça ne devrait pas être. Se retremper dans la vie qui devrait être notre vie ; vie que nous devrions oublier à jamais, vie retrouvée quelques heures et qui nous laisse un horrible cauchemar qu’on appelle le cafard ».

    Autrement dit, si vous aimez la boucherie charcutée, le sang coagulé, le dégoût que provoque la guerre, le mode de vie des Poilus, la satisfaction d’avoir gagné trois mètres de terre, alors ce livre est fait pour vous ! Oui, je vous conseille de le lire !

Commentaire n°2

par Lavergne Julian

Venez parler de ce livre dans le forum !Ecrire dans le forum

Nous écrire à propos de ce commentaireEcrire par mail

vais vous commenter ce livre en quelques lignes. Cela commence en 1914, lorsqu'une bande de barbares venue de l’Est nous envahit. Les soldats français s’en vont au front pour repousser leurs assauts. Ce bouquin est un recueil de leurs lettres réunies par radio France, et qui nous présente la vie dans les tranchées. Les soldats sont de tous les milieux sociaux. C’est ce qu’on remarque au fil des pages, avec leur langage assez choquant. Les soldats ne sont pas très futés et ils sont très amis avec le vin. J’aime ce livre car on peut y voir plusieurs points de vue, puisque des lettres de soldats allemands sont aussi présentées, ce qui est rare dans un livre. On remarque que leur vie était aussi amusante que celle des français. De même, il y a, dans cet ouvrage, des exemples de morts assez gores, et même on remarque que certains soldats ont été tué par leur propre camp. Des soldats (Jean Blanchard, Henry Floch et Léonard Leymarie) ont été fusillés pour abandon de poste devant l’ennemi, mais en fait, ils ont été capturés par les allemands et dans la cohue générale, ont réussi à s’enfuir. Par la suite, ils sont retournés dans leur camp, ont été arrêtés, emprisonnés, jugés et exécutés par les français. Les lettres de ces soldats sont très émouvantes car ils sont désemparés. Il y a beaucoup d’autres histoires de ces soldats, mais je vous les laisse. J’aime très peu lire, mais ce livre je l’ai aimé, alors je vous le conseille.

 
Commentaire n°3

par Abdous Younes.

Venez parler de ce livre dans le forum !Ecrire dans le forum

Nous écrire à propos de ce commentaireEcrire par mail

          Ce livre contient des lettres que les poilus envoyaient à leurs familles. Au cours de ce livre, les lettres sont différentes, car les opinions sont différentes. Tous ces soldats avaient un boulot avant d'aller à la guerre : il y en a qui étaient boulangers, épiciers, ou même prof de français... Bref, ils avaient une vie paisible. Lorsque la guerre commença, les braves hommes partirent au front. Dans les tranchées, la vie était tellement difficile qu'ils auraient voulus travailler dans les mines plutôt que d'aller au front. Certains soldats aimaient l'aventure, et ceux là, malheureusement, on les a ramassés en morceaux. J'ai aimé ce livre parce qu'il m'a beaucoup touché pour ces soldats qui se sont battus pour la France, c'est pour ça que je vous conseille de le lire.